kayak rafting



Le kayak rafting est une épreuve de canoë kayak qui a besoin d’une eau vive pour son bon déroulement. Cette activité, en France, est tout à fait récente puisque c’est seulement au cours de la décennie 1980 qu’elle y fait son apparition, ce qui n’est par ailleurs pas du tout le cas aux Etats-Unis, où le kayak rafting y est nait bien avant sa création dans notre pays dans le courant des années 1950.

Les terrains de prédilections de bon nombres d’amateurs du kayak rafting se trouve être à notre époque la quasi totalité des rivières de France. Cela n’a pourtant pas toujours était le cas, puisqu’en effet au moment de sa création aux Etats-Unis, la discipline fut instantanément cataloguée comme étant une activité de loisirs. Les toutes premières descentes en kayak rafting furent tout d’abord effectuées sur le fleuve Colorado situé dans les Rocheuses dans la partie sud-ouest des Etats-Unis, c’était une attraction crée avant tout dans un but touristique et commercial.

Le kayak rafting a pour principal objectif de dévaler une section de rivière impliquant des rapides, tout cela à l’aide d’un radeau pneumatique que l’on nomme plus communément « raft » . S’exercer au rafting peut se faire de plusieurs façons: on peut tout d’abord le pratiquer de manière autonome, on peut aussi l’exercer en groupe ou bien encore à l’aviron à l’aide de pagaies. Le radeau est prévu pour ne pas couler et il apporte un très fort équilibre. C’est cette vertu qui lui offre la possibilité de franchir des rapides qui ne peuvent habituellement pas être traversés avec aucune autre embarcation, à l’exception bien évidemment des canoës kayaks ou bien encore des hydros.
Apportant une sécurité exemplaire et optimale, le kayak rafting se révèle être particulièrement spectaculaire et riche en sensations fortes.

Dans le but d’organiser des championnats du monde tous les deux ans, une fédération mondiale a été instaurée, celle-ci a été baptisée sous le nom d’IRF (International Rafting Federation). Lors de ces championnats, l’IRF donne la possibilité aux athlètes de plus de 20 pays différents de s’affronter afin de mesurer leurs capacités respectives.
Pour décider le choix d’un site, l’ IRF a une multitude de possibilités celle-ci est par conséquent libre de choisir le site à sa convenance, en effet le kayak rafting peut s’exercer à ce jour sur des sites qui sont ancrés sur la totalité des continents.

Laisser un commentaire