Archive pour juillet 2010

federation francaise de canoe kayak

Egalement appelée FFCK, la Federation Francaise Canoe Kayak a pour objectif de développer, sur le territoire, les pratiques de loisir et de compétition du canoë, du kayak et des activités dérivées. La Federation Francaise Canoe Kayak est actuellement présidée par Vincent Hohler.


Pour la Federation Francaise Canoe Kayak, ce sport se divise en trois catégories : la navigation sur eau vive, la navigation sur eau calme intérieure et la navigation en mer. Pour chacune de ces catégories, la Federation Francaise Canoe Kayak a défini différentes disciplines qui rendent compte de l’intégralité des activités actuellement pratiquées dans ce sport.

En eau vive, la Federation Francaise Canoe Kayak reconnaît les activités de descente, de freestyle (ou rodéo), de nage en eau vive (ou hydrospeed), de rafting, de haute-rivière et de slalom. Le slalom est l’une des deux disciplines de canoë-kayak qui est présente au Jeux Olympiques. Elle avait fait partie des disciplines officielles aux JO de Munich en 1972, puis avait disparu. En 1992 et jusqu’à aujourd’hui, le slalom est à nouveau représenté aux JO : la Federation Francaise Canoe Kayak se charge de sélectionner les participants.

Pour la pratique en mer, la Federation Francaise Canoe Kayak identifie 3 disciplines : le kayak de mer (randonnée et merathon), le Va’a (pirogue polynésienne) et le wave-ski. La pratique en eau calme intérieure compte la randonnée, le dragon boat, le marathon, le kayak-polo et la course en ligne, qui est la deuxième discipline représentée aux JO. Pour développer la pratique de haut niveau, la Federation Francaise Canoe Kayak a créé le Parcours d’Excellence Sportive, qui concerne la course en ligne, le slalom et la descente, tandis que le kayak-polo est également encouragé à travers un soutien appuyé aux clubs d’entraînements qui le pratiquent.